Nominations Molières 2017 : Hélène Degy (révélation féminine)

Un thriller amoureux à la Hitchcock. Saisissant ! Il nous interroge sur le mensonge, la honte et la relation de couple. Un chef-d’œuvre de Stefan Zweig qui excelle dans la description des tourments intérieurs de ses héros. Sa nouvelle, « La Peur », en est le meilleur exemple. Construite comme un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant. Mensonges ? Vérités ? Hallucinations ? Comment déceler le vrai du faux ? On assiste au vacillement d’un couple qui ne se comprend plus… jusqu’au dénouement final, véritable coup de théâtre.

Cette pièce, à l’esthétique cinématographique, s’inspire de l’univers d’Hitchcock, notamment du remarquable film « Fenêtre sur cour ». Un spectacle palpitant.

Une adaptation vraiment très réussie. C’est construit, intelligent, avec un suspense parfaitement aménagé. Le texte est ambigu à souhait et les trois comédiens excellents. Figaroscope

Une brillante adaptation. Hélène Degy, impressionnante. Fragile et incandescente, elle semble se consumer sur scène. Le Parisien

La tension est réelle, le dénouement magistral. Les comédiens servent ce texte avec justesse et crédibilité. Bref, un excellent spectacle. Les Dernières Nouvelles d'Alsace

Tarif de groupe scolaire: 10€/élève - Uniquement par téléphone au 02/374.64.84.

Restez informé !

Pour recevoir notre newsletter:

Wolvendael Magazine

lire le magazine en ligne

LA SAISON
déc 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
Is there Life on Mars?

>> Lire la suite