Edito d’art Février 2019 : Cinéma. Littérature. Histoire… Mais aussi huit « cerises » à déguster

Sérieux ou joyeux, février au CCU sera une fois de plus un reflet de la culture d’hier et d’aujourd’hui. Choisissez, ou prenez tout, on ne vit qu’une fois et la culture, sous toutes ses formes, est un merveilleux adjuvant !

Notre ciné-club vous fera revenir aux origines du cinéma. Si son invention est due à Léon Bouly en 1892, ce sont les frères Lumière qui, après avoir réalisé quelques films en 1894, déposèrent le brevet de cette technique révolutionnaire en 1895, avant de commercialiser leurs réalisations. « Lumières », un étonnant documentaire, vous fera revoir des films cultes de l’époque, et vous permettra aussi de re-découvrir les villes et modes fin XIXe, début XXe. Le 3/2.

Parce que les discours de Victor Hugo sont une leçon, parce que cet homme a toujours choisi la liberté de penser, qu’il s’est battu pour ses idées, qu’il a abordé des sujets de société majeurs et que sa parole résonne aujourd’hui avec l’actualité en bien des domaines, vous aurez raison de lui consacrer votre soirée du 5/2, dans le cadre des Universités Populaires du Théâtre. Autre UPT le 27/2, « Issue de secours », toujours basée sur l’Histoire et les questions de fond qu’elle nous pose. L’auteur, Alan Riding, ancien grand reporter anglais, qui dialoguera avec le public après la lecture-spectacle, s’est lancé sur les traces du journaliste américain Varian Fry qui, pendant la guerre 40, exfiltra depuis Marseille un nombre impressionnant d’artistes et d’intellectuels juifs et antinazis.

Mises à part ces soirées qui nous plongent dans l’Histoire, février sera aussi marqué par l’humour, le rire, la danse et la musique. Entre autres propositions alléchantes que vous lirez dans ces pages, il y a notre Festival de Café-théâtre, la Cerise du Gâteau. La 21e édition est plus que prometteuse.

C’est en chantant et en dansant qu’elle démarrera. Comment résister aux comédies musicales, version Broadway ? Et qui mieux qu’Antoine Guillaume pour vous plonger dans cet univers enchanteur, dont il vous fera découvrir l’histoire du XVIIIème siècle à nos jours, tout en interprétant devant vous les classiques que vous adorez. Accompagné au piano par Julie Delbart, il vous entraînera sur les traces de Gershwin, Julie Andrews ou Gene Kelly, dans les coulisses de « Hair », comme de « Cats », évoquera aussi bien « West Side Story » que « Grease ». Epatant, touchant, virevoltant, éblouissant. Oui, comment résister ? Ce sera le dimanche 10/2, à 16h.

Lauréate du Prix Rossel 2011 pour son roman « Si tu passes la rivière » et auteure d’une quinzaine de pièces de théâtre, c’est avec plaisir que nous retrouverons Geneviève Damas dans la Cerise le 15/2 avec « La solitude du Mammouth ». Pièce bien différente de « Molly à vélo ». Ici, l’auteure incarne Bérénice, qui, abandonnée par son mari, prend en main son destin, décide de ne plus avaler de couleuvres et de ne pas se faire avaler…C’est une pièce sur la place de la femme.

Autre auteure désormais connue de tous depuis que son premier roman « La vraie vie » lui a valu récemment six prix littéraires -dont le Rossel- et est déjà vendu à plus de 180 000 exemplaires, Adeline Dieudonné viendra jouer sa première pièce « Bonobo Moussaka ». Un autre point de vue d’une femme d’aujourd’hui sur ses enfants, la société, la vie. Elle non plus ne se résigne pas. Quitte à hurler, avant de rire et chanter.

Les femmes sont en force dans « la Cerise 2019 » et vous aurez l’embarras du choix. Chacune, à sa façon, en définitive, comme les deux précédentes, pose un regard sur l’existence. Le 16/2, Lorette Goosse, avec l’humour qui la caractérise, au départ d’un gain fabuleux à l’Euro-Million, constate la valeur des choses simples de la vie. Le 14/2, que ce soit sur un ton décalé ou non, en parlant ou en chantant, trois comédiennes, M. Mordenfeld, J. Dieu et A. Vandenplas, s’unissent pour dévoiler ce qu’est vraiment un casting, ses coulisses surtout, et révèlent que ce « paraître » tant recherché peut déboucher sur une nouvelle vie, pas nécessairement celle que l’on attendait. Cécile Djunga, à la fois miss météo ici ou là et animatrice d’émission de stand up, quant à elle, veut vous amuser en montant sur les planches et présentera son « Presque célèbre », un show varié entre vannes, chant et danse le 23/2. Quant à Dyna B, elle vous séduira le 21/2 en concert avec ses deux musiciens, ses intonations à la Nina Simone, les rythmes de ses ascendances haïtiennes et sa coiffure afro.

C’est aussi sous un jour nouveau, celui d’un passionné de Johnny, l’irremplaçable, que le public découvrira le 22/2 Thierry Luthers, le chroniqueur de la RTBF. Entouré de deux musiciens, il chantera de nombreux succès de Hallyday et racontera des épisodes de la vie de son idole.

Un joli tableau de la diversité belge sur scène pour cette 21e Cerise. Hormis « Vous avez dit Broadway ?» qui se déroulera dans la grande salle, les autres soirées « Cerise » se passent dans une ambiance intime de cabaret. Les places sont limitées, dépêchez-vous de réserver.

 

Jacqueline ROUSSEAUX

Présidente du CCU

 


 

Restez informé !

Pour recevoir notre newsletter:

Wolvendael Magazine

lire le magazine en ligne

LA SAISON
avr 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30
STIB - Nouvelle ligne

Ligne 37 pour accéder au CCU
>> Lire la suite