Votre saison Omnithéâtre sera résolument placée sous le signe du rire, de la bonne humeur, de la joie, à une exception près.

Pour votre plaisir donc, « Maris et Femmes » une comédie de Woody Allen sur le couple et la séduction. Ruptures, rencontres, tromperies, discussions entre conjoints, réflexions des copains, réconciliations… Le spectateur ne manquera pas de se retrouver dans ce spectacle joyeux et bien observé, qui n’a pourtant rien d’un vaudeville. Une pièce très actuelle !

« A droite, à gauche » de Laurent Ruquier est « le » spectacle qui fait courir tout Paris en cette période électorale ! Mais une élection en suit toujours une autre, ici et là et la problématique des choix politiques, voire des postures politiques, n’a pas fini de se poser. Voir discuter Francis Huster en acteur à succès, nanti et de gauche (homard) et Régis Laspalès en ouvrier chauffagiste et de droite, est un régal. Les incompréhensions de chacun pour la position politique de l’autre font l’objet de répliques aussi drôles que justes et le rire fuse à chaque instant. Les idées reçues sont passées à la moulinette de Ruquier.

« Pyjama pour six » de Camoletti est bien différente de « Maris et Femmes ». Ici, hommage au théâtre de boulevard par la troupe du TTO. L’on a du mal à s’y retrouver tant tout le monde trompe tout le monde. L’auteur de Boeing Boeing s’en est, à nouveau, donné à cœur joie. Alors, rions sans arrière-pensée avec cette joyeuse troupe.

Autre ambiance avec « Le temps qui reste » de Philippe Lellouche, l’auteur-acteur à succès du moment. Proches de la cinquantaine, lui-même, Christian Vadim, David Brécourt et une comédienne, échangent devant nous les réflexions et les rêves de leurs personnages: quatre amis soudés, qui viennent de perdre un cinquième et réalisent qu’il n’y a plus de temps à perdre, il faut vivre !

« Kennedy » de Thierry Debroux nous fait entrer dans l’intimité du plus jeune président des Etats-Unis, le dévoilant malade et en proie avec ses démons. Les face-à-face avec son frère Bobby, mais aussi tour à tour avec Jackie, Marylin ou une mystérieuse inconnue, sont l’occasion d’évoquer bien des thèmes politiques tels les communistes, Hoover, Cuba ou le Vietnam, l’influence de son père, ses carences affectives, ses relations avec les femmes, ses pulsions, sa santé. Entre réalité et fiction, « Kennedy » tient de la tragédie. Le trio Leempoel, Rongvaux, Vingtier est excellent. Mention spéciale à Alain Leempoel.

Avec « D.I.V.A. », c’est certain, vous aimerez l’opéra ! L’opéra dans un abonnement Omnithéâtre ? Et oui, une surprise, comme l’était « Tutu », ce spectacle de danse humoristique, que vous avez tant aimé. Venues de France, des Etats-Unis ou d’Angleterre, cinq chanteuses révolutionnent le genre sans transiger sur la qualité lyrique et nous livrent un bijou. Des versions réduites de six opéras parmi les plus célèbres, La Flûte enchantée, Les Contes d’Hoffmann, etc, qu’elles présentent en mode Almodovar.  Ces cinq poupées délirantes, avec des coiffures de folie et un maquillage de carnaval de Venise, incarnant chacune un caractère différent, vous enchanteront joyeusement. Nous, on adore !

Les réabonnements sont désormais ouverts. Soyez attentifs aux délais !

Mais nous vous attendons encore en mai et juin. Côté exposition, que les amateurs de photos d’art ne ratent pas « Reflections » de l’artiste MAX I MIN, dont les œuvres, au CCU jusqu’au 9 mai, donnent au public l’impression de marcher sur les eaux, de flotter entre deux mondes, et le font voyager de la Chine au Japon, de Paris à Dubaï ou autour de la création d’autres artistes…

Du 8 au 22 juin, place au street art. Pour la deuxième fois, le CCU accueillera le collectif Propaganza. De grandes œuvres signées par près de 30 street artistes belges, bruxellois, wallons, flamands et artistes étrangers envahiront à leur tour tous les espaces du CCU pour une méga exposition : « Vapors. 2.0 ». Le 8, le vernissage lui-même sera l’occasion d’une performance : une live-painting par l’artiste Piet Rodriguez, le tout, dans une ambiance musicale. Un événement à ne pas rater !

Parlant d’artistes, comment ne pas s’intéresser à la vie de l’un des plus grands d’entre eux, un homme aux talents multiples et à la carrière exceptionnelle : Charles Spencer Chaplin ! Comédien, auteur, compositeur, cinéaste, producteur…Pour rappel, c’est ce 9/5 au CCU en exclusivité avec 10 comédiens sur scène, chose rare au théâtre, dont le génial Maxime d’Aboville !

La dernière UPT de la saison le 18/5 vous emmènera à Tahiti, dont Diderot, le philosophe, en 1772 et Giraudoux, le dramaturge, en 1935 racontent la découverte, l’un par le français Bougainville en 1768, l’autre par l’anglais Cook en 1769, se basant sur leurs récits respectifs. L’analyse des comportements des uns et des autres, leur comparaison est intéressante. Le fond du sujet, c’est bien sûr la colonisation, le choc des civilisations et l’on constate que la plus primitive n’est pas toujours celle que l’on croit.

Enfin, à voir et à revoir sur grand écran ce 21/5 « Demain » de Mélanie Laurent et Cyril Dion, un film devenu culte pour tous les amoureux de notre planète, un message fort et sensible à la fois, faisant prendre conscience qu’il est temps d’agir pour la préserver et que nous avons, chacun, notre part à prendre dans cette mission. Vous découvrirez aussi dans nos pages la belle sélection de films pour la prochaine saison du Ciné-Club, tout comme celle de vos Petits-déjeuners Exploration du monde.

A bientôt ?

 

Jacqueline Rousseaux

Présidente CCU

Restez informé !

Pour recevoir notre newsletter:

Wolvendael Magazine

lire le magazine en ligne

LA SAISON
Oct 2017 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
Cerise du Gâteau

La programmation de la 20e édition est en ligne!
>> Lire la suite