temp3
réservation
Dates:
Auteur:Dominique Corbiau
Mise en scène:Dominique Corbiau
Avec:Ingrid Heiderscheidt et Dominique Corbiau (contre-ténor)
Organisation:CCU
Durée:1h15
Entracte:Non
Catégorie 1:29.00
Catégorie 2:26.00
Senior (+65 ans) cat. 1:26.00
Senior (+65 ans) cat. 2: 23.00
Etudiant (-26 ans) cat 2:13.00
SPECTACLE MUSICAL - Christine de Suède ou les Arcades équivoques

À la suite du succès de son cabaret baroque “ Les Fruits du Monde ”, Dominique Corbiau tisse un nouveau récit musical autour du personnage fascinant de la Reine Christine de Suède (interprétée par Ingrid Heiderscheidt) et de sa rencontre avec Giuseppe Fede, un chanteur de la chapelle Sixtine tombé dans l’oubli. “ Son siècle ne sut comment juger la Reine Christine. Peu de personnages historiques ont été plus encensés et plus injuriés de leur vivant. On remplirait plusieurs pages avec les seuls titres des odes, harangues, panégyriques, pièces de théâtre, en prose et en vers, en latin, en suédois, en français, en allemand, en italien, où Christine de Suède est portée aux nues ”, raconte un Dominique Corbiau passionné par ce personnage hors du commun.

Au XVIIe siècle, les Académies fleurissent partout en Europe et lors de la création de l’Académie des Arcades de Rome, la reine Christine prête, pour les principales réunions, le palais Riario, où elle habite. Équivoque – tiré du nom de l’opéra “ interdit ” de Scarlatti “ Gli equivoci nel sembiante ”, qualifie à la fois la reine Christine, par son comportement et son apparence “ masculine” et le chanteur Giuseppe Fede à la voix androgyne de castrat. Ils sont le miroir, équivoque, l’un de l’autre. En 1679, grâce à cet opéra, à la Reine Christine de Suède et à Giuseppe Fede, Scarlatti, qui n'a que 18 ans, commence à se faire un nom. Cette oeuvre obtient un grand succès, probablement intensifié par le scandale de l’interdiction papale. C’est ainsi que s’amorce un tournant dans l’histoire de l’opéra et de la musique et qu’avec plus de 100 opéras, 800 cantates profanes, 35 oratorios, Scarlatti, talentueux mélodiste, devint une célébrité de son vivant. Une reine fascinante, un mystérieux chanteur de la chapelle Sixtine tombé dans l’oubli, les plus beaux airs d’un opéra interdit... “ Les Arcades équivoques ” nous entraîne dans la Rome troublante et baroque, guidés par la voix de contre-ténor de Dominique Corbiau qui interprète les “ tubes ” de l’époque. Une occasion unique de partager, en musique et dans l’intimité, les plaisirs d’une Reine en exil.

“ On ne saurait rêver plus beau chant, pénétré de profondeur, et qui transforme en or tout ce qu’il chante. ”
Barbara Witowzka - Le Vif-Weekend
 

Accompagnement musical par "La Camerata Sferica" : Shiho Ono (violon), Blanca Prieto (violon), Laura Pok (flûte à bec et viole de gambe), Ariane De Bièvre (traverso et percussions), Corentin Dellicour (violoncelle), Emi Shiraki (harpe baroque), Fabrice Holvoet (théorbe et guitare baroque) et Katsufumi Suetsugu (clavecin)
Costumes et décors : L'Atelier éphémère Martial de Selva
 

Restez informé !

Pour recevoir notre newsletter:

Wolvendael Magazine

lire le magazine en ligne

LA SAISON
jan 2020 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Bon cadeau!

Faites plaisir en offrant un bon cadeau pour assister à un spectacle.
>> Lire la suite