temp3
Dates:
Avec:Bruno GEORIS et Birgit GORIS (violoniste)
Organisation:CCU - Université Populaire du théâtre Jean-Claude Idée et Michel Onfra
Entracte:Non
Événement gratuit
UNIVERSITE POPULAIRE DU THEATRE - FABULEUX LA FONTAINE

L’Université Populaire du Théâtre au CCU

 

Le Centre Culturel d’Uccle est heureux de se lancer dans une nouvelle aventure intelligente, généreuse et exaltante : l’Université Populaire du Théâtre, née d’une volonté commune du philosophe français Michel Onfray et de Jean-Claude Idée, auteur et metteur en scène belge, celle de proposer gratuitement au public des lectures-spectacles servant des textes favorisant la réflexion, précédées d’une brève introduction et suivies d’un débat avec le public.

 

Le Centre Culturel d’Uccle ne pouvait que s’inscrire dans cette démarche. Venez nombreux avec vos parents, adolescents, vos amis et connaissances. Vous ne serez pas déçus !

 

Entrée gratuite mais réservation indispensable au 02/374.64.84 de 11h30 à 17h (sauf le dimanche) ou reservation@ccu.be


Dimanche 16 juin à 11h :

FABULEUX LA FONTAINE

Avec Bruno GEORIS et Birgit GORIS (violoniste)

Impertinence et viole d’amour accompagnent ce « fabuleux » voyage au pays des animaux qui parlent et dépeignent si bien la société des hommes.

(Leçon présentée et commentée par Jean-Claude Idée et Michel Wright)

 

Dimanche 16 juin à 16h :

Le MEMENTO

De Jean Vilar

Avec Emmanuel Dechartre

Jean Vilar, fondateur du Festival d’Avignon et patron du Théâtre National Populaire, tenait un journal de bord qu’il intitule « Mémento ». On y découvre, au-delà de ses combats publics, l’homme blessé, l’artiste humble et fier, le rêveur obstiné et rageur.

(Leçon présentée et commentée par Pascal Vrebos)

 

Dimanche 16 juin à 19h :

MADELEINES

Marcel Proust et Jean-Sébastien Bach

Avec Bruno GEORIS et Birgit GORIS (violoniste-alto)

Pour fêter le centenaire de la première édition de « A la recherche du temps perdu », une plongée passionnante dans ce roman culte, accompagnée par Jean-Sébastien Bach, dont l’art de la fugue et du contre-point ne le cède en rien aux structures complexes du grand Marcel.

(Leçon présentée et commentée par Jean-Claude Idée et Bernard Woltèche, spécialiste de Jean-Sébastien Bach)

 

Lundi 17 juin à 20h15 :

MONTAIGNE ET LA BOETIE

De Jean-Claude Idée

Avec Emmanuel DECHARTRE, Katia MIRAN et Dominique RONGVAUX

L’amitié proverbiale de Montaigne pour La Boétie est à l’origine de l’écriture des « Essais » qui étaient destinés, de l’aveu même de leur auteur, à servir de modeste écrin au « Discours de la servitude volontaire » d’Etienne de La Boétie. Pourtant Montaigne renonce à publier ce qu’il désignait comme un chef-d’œuvre. Pourquoi cette « trahison » ? C’est l’enquête que mène bien des années plus tard, Marie de Gournais, dernière passion de Montaigne.

(Leçon présentée et commentée par Pascal Vrebos)

 

Mardi 18 juin à 20h15 :

DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE

D’Etienne DE LA BOETIE

Avec Dominique RONGVAUX

Adaptation et mise en espace : Jean-Claude IDEE

Texte flamboyant, prophétique et emblématique. Le « Discours »

Ecrit par un jeune homme de 18 ans, reste énigmatique comme un diamant noir. Il servira tour à tour d’étendard et de référence aux calivinistes, aux révolutionnaires de 1789, aux anarchistes, aux communistes. Il reste aujourd’hui encore, d’une terrible actualité. La méfiance qu’il préconise vis-à-vis de tous les pouvoirs, nous interpelle. La célèbre « Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libres » n’a pas fini de sonner à nos oreilles comme un reproche, face à nos complaisances et à nos lâchetés. C’est de plus un texte très théâtral car, comme son titre l’indique, il est écrit pour être dit devant un auditoire.

(Leçon présentée et commentée par Jean-Claude Idée)

 

Mercredi 19 juin à 20h15 :

LE SONGE D’EICHMANN

De Michel ONFRAY

Avec Michel DE WARZEE, Alexandre VON SIVERS et Jean-Marie PETINIOT

Mise en espace : Jean-Claude IDEE

Emmanuel Kant et Friedrich Nietzsche apparaissent en songe au criminel de guerre nazi Adolf Eichmann, un des responsables de l’organisation de la solution finale, deux heures avant sa pendaison à Jérusalem. Une discussion s’engage au cours de laquelle, le philosophe, compagnon de route du   national-socialisme, ne se révèle pas être celui que l’on aurait pu croire…car tout l’arsenal philosophique kantien s’avère compatible avec la mécanique du IIIème Reich.

(Leçon présentée et commentée par Jean-Claude Idée)

Suivez ce lien pour voir les photos de l'événement: 

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.561415060587665.1073741829.136413699754472&type=3

 

Restez informé !

Pour recevoir notre newsletter:

Wolvendael Magazine

lire le magazine en ligne

LA SAISON
jun 2013 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
STIB - Nouvelle ligne

Ligne 37 pour accéder au CCU.
>> Lire la suite